Accueil / ma feuille de route / Feuille de route fixée par la Maire de Paris

Feuille de route fixée par la Maire de Paris

En début de mandature, la Maire de Paris m’a adressé ma feuille de route fixant les grands objectifs de la mandature concernant ma délégation, voici la note qu’elle m’a faite parvenir le 16 mai 2014:

 

Note à l’attention de Olivia POLSKI,

Adjointe à la Maire, Chargée du Commerce, de l’Artisanat et des Professions Libérales et Indépendantes

Je vous remercie des propositions que vous m’avez présentées dans le cadre de votre feuille de route, qui s’inscrivent pleinement dans mon engagement à promouvoir la vitalité des commerces de proximité et de l’artisanat qui, entre tradition et innovation, font l’identité de Paris.

Le commerce de proximité reflète l’âme de la Capitale et le savoir-faire des artisans. Je souhaite qu’avec la SEMAEST vous confortiez et élargissiez « Vital Quartiers » dans tous les quartiers menacés par la mono-activité et la disparition du commerce de proximité. Dès le lancement de mandature, je vous demande de travailler à l’inscription dans le Plan Local d’Urbanisme des nouveaux outils de protection du commerce et de l’artisanat issus notamment de la Loi de Modernisation de l’Economie. La modification du Plan Local d’Urbanisme en faveur du commerce et de l’artisanat sera un levier important sur lequel il faudra appuyer vos actions. Celle-ci sera conduite avec Jean-Louis Missika, adjoint chargé de l’urbanisme. Je vous demande également de me soumettre, en lien avec ce dernier et votre collègue Ian Brossat, adjoint chargé du logement, des propositions d’actions permettant aux commerçants et artisans de disposer d’un meilleur accès aux locaux des bailleurs sociaux. Leur présence dans ces immeubles contribue au développement du lien social et à la vitalité des quartiers.

La valorisation des métiers du commerce de proximité et de l’artisanat de qualité sera l’un des grands objectifs de votre mandature. Pour ce faire, vous travaillerez en lien avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat pour attirer et aider les jeunes qui souhaitent s’engager dans cette voie, notamment, grâce à des grands prix, à des aides à la formation, à la création d’une semaine de l’artisanat et d’un label « made in Paris ». Un axe important sera de proposer des logements aux apprentis en lien avec Ian Brossat,. Enfin, les grands évènements tels la Foire de Paris ou le Salon de l’Agriculture, qui attirent des visiteurs de toute la France et du monde entier mais qui ne sont pas assez connus des Parisiens, devront faire l’objet d’une visibilité dans les quartiers en lien avec Bruno Julliard, qui est chargé au sein de l’Exécutif parisien les relations avec les mairies d’arrondissements. Je vous demande également de me faire des propositions en matière d’amélioration de l’accueil et de la prise en compte des commerçants par l’administration parisienne (guichet unique, transparence des procédures…).

La situation des kiosquiers Parisiens, auxquels nous sommes tous attachés, doit faire l’objet d’une attention particulière de votre part. Je vous demande d’étudier quelles nouvelles missions pourraient leur être confiées, qui apportent par exemple des services complémentaires pour les Parisiens et les touristes. C’est là encore un sujet sur lequel vous aurez à travailler avec Bruno Julliard, mais aussi l’adjoint chargé du Tourisme, Jean-François Martins.

La promotion de la gastronomie et de l’alimentation, patrimoine culturel français et expression de notre art de vivre sera l’un de vos objectifs. Ainsi, je tiens à ce que des initiatives innovantes soient mises en œuvre comme la création d’une pépinière des métiers de bouche associée à la Cité de la Gastronomie Paris-Rungis. Je souhaite également, comme vous le suggérez, que vous engagiez une réflexion sur la place de la cuisine de rue et les commerces mobiles (foodtrucks) pour laquelle j’attends vos propositions d’ici la fin 2015. Je souhaite que l’attractivité des marchés couverts et découverts soit renforcée dans le cadre notamment de la mise en œuvre de nouvelles délégations de service public, pour améliorer le service rendu aux Parisiens et créer des  marchés biologiques. Ces travaux seront initiés dès les premiers mois de la mandature.

En matière de développement d’une économie durable et soucieuse de son environnement, le commerce et l’artisanat sont des acteurs importants. Je souhaite qu’ils s’inscrivent dans le mouvement lancé par la COP Climat 2015 notamment en développant les circuits cours, le bio et le fret propre en lien avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris. Sur ce dernier thème, un travail doit être lancé avec la SEMMARIS et Christophe Najdovski, adjoint chargé des transports, de la voirie, des déplacements et de l’espace Public, afin de définir pour la mi-mandature un plan d’amélioration des modes de livraison des marchandises dans Paris, et plus précisément sur la mise en œuvre du dernier kilomètre propre. Développer une logistique verte constituera un autre axe prioritaire de votre délégation.

Au-delà de la Mission d’Information et d’Evaluation annoncée lors du Conseil de Paris du mois de mai que je vous demande de suivre avec la plus grande attention, je souhaite que vous portiez la voix de Paris dans les travaux menés par le Gouvernement sur la refonte du cadre législatif du travail dominical et nocturne. Puis, que vous engagiez, en lien avec Bruno Julliard et Jean-François Martins, les concertations avec l’ensemble des acteurs concernés (syndicats, représentants des commerçants, riverains, mairies d’arrondissement) durant cette mandature.

Dans le cadre de votre action pour promouvoir et développer le commerce et l’artisanat, vous pourrez compter sur mon soutien constant et sur le concours de mon Cabinet que je vous invite à associer très étroitement, comme vous l’avez fait pour l’élaboration de cette feuille de route. Je souhaite que vous portiez, avec lui, une attention toute particulière à la soutenabilité financière des mesures que nous mettrons en place et à l’élaboration d’indicateurs de suivi qui permettent leur évaluation.

Anne HIDALGO

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champ manquant *

*

Scroll To Top